Hypersensible (Saverio Tomasella) : approche scientifique, dédramatisation et références variées.

Hypersensible de Saverio Tomasella (psychanalyste et docteur en sciences humaines français), sous titré trop sensibles pour être heureux ?, est un ouvrage de psychologie édité chez Eyrolles en 2013.

Résumé

Face à certains maux on peut se sentir très seul, incompris, et même ne rien y comprendre nous même. Ici, il est question de l’hypersensibilité (ou le fait d’être « trop » sensible), appellation définie dès le début de l’ouvrage et décortiquée par la suite à partir des témoignages de Lizzy, Marc, Djamel ou encore Chloé. Saverio Tomasella, l’auteur, nous accompagne avec bienveillance dans cet ouvrage qu’il découpe de la manière qui suit :

  1. COMPRENDRE l’hypersensibilité à travers de nombreux témoignages.
  2. DÉCOUVRIR QUELLES EN SONT LES SOURCES POSSIBLES (blessures d’enfants, exigences familiales, traumatismes…).
  3. Considérer son extrême sensibilité comme UN TRÉSOR À PARTAGER et apprendre à vivre ses émotions.

Approche scientifique

Le début du livre fait indéniablement penser à une dissertation de philo (comme à l’école), car l’auteur nous propose une introduction en bonne et due forme, avec étymologie, définition de l’hypersensibilité (ce qu’elle est, ce qu’elle n’est pas) et présentation du plan de l’ouvrage en entier (ce qui peut manquer à d’autres ouvrages psychologiques).

« Sensible » peut avoir pour synonymes accessible, attentif, bon, compatissant, humain, réceptif […] ; alors que « hypersensible » a pour synonymes douillet, émotif, impressionnable, à vif, ou écorché vif…

Saverio tomasella est méthodique et se base sur l’observation réelle de patients, en ne généralisant que peu ses observations et en s’assurant que notre définition des mots qu’il emploie est la même que la sienne. L’accumulation des témoignages variés et à tendance exhaustifs (bien sur, ce n’est pas vraiment le cas) nous fait voir un large panel dans lequel il est aisé de piocher pour se reconnaitre ou s’identifier.

Dédramatisation (et mise en garde)

L’auteur balaie d’un revers de main tranquille les idées reçues sur la sensibilité. Non, être hypersensible n’est pas une maladie, et ce n’est pas pathologique ni même le signe d’une maladie mentale cachée (même si ça peut aussi être le cas, bien sur).

Cette psychologisation à outrance des idées contemporaines et des comportements qui en découlent devient la source fréquente de violences à l’égard d’autrui et d’un totalitarisme insidieux s’exerçant sur la pensée.

Au passage il nous met en garde contre les livres de psychologies (foisonnants aujourd’hui), et relativise leur propos, en nous rappelant qu’un auteur, psychologue ou psychiatre, n’est qu’un humain qui nous livre sa vision limitée d’une chose, même si elle est basée sur une étude de leurs patients.

Références variées

Ce qui est agréable dans cet ouvrage, en plus du reste, ce sont les références et citations disséminées tout au long du récit. Elles sont variées, l’auteur citant volontiers Freud, lui-même ou encore des collègues contemporains, et en début de chaque partie il cite des auteurs et poètes de toutes les époque.

C’est bien la pire peine de ne savoir pourquoi, sans amour et sans haine, mon cœur a tant de peine. P. Verlaine

J’aurais voulu ne pas penser aux heures d’angoisse que je passerais ce soir seul dans ma chambre sans pouvoir m’endormir. M. Proust

Il fait même des références à quelques films ou romans pour appuyer ses propos, ce qui rend le tout très accessible et léger. C’est même rassurant de savoir que ces lettrés célèbres étaient surement des gens très sensibles.

Conclusion

Couverture d'hypersensible de saverio tomasella

Bien écrit, accessible, parfois même marrant mais surtout apaisant, cet ouvrage est vraiment à lire pour tout ceux qui se sentent parfois fous, décalés, pas adaptés, trop sensibles, émotifs, d’humeur changeante, étranges, réactifs… Hypersensible est un livre à lire jusqu’au bout pour profiter de tous les bienfaits qu’il peut vous apporter !

L’hypersensibilité n’est pas une maladie, loin de là : elle est une chance, un don, une opportunité.

Un bouquet de alexa mazzarello

1 Comment

  1. Mars, le mois où j’ai installé des balconnières, surement mon plus beau succès de l’année jusqu’à présent. – Lola partage des choses

    […] Hypersensibles (Saverio Tomasella), petit ouvrage bien compact mais très clair et bien écrit pour ceux qui se sentiraient décalés et trop émotifs. L’auteur dédramatise et définit avec nous ce terme d’hypersensible et ceux qui s’y rapportent (sensible, émotif…). […]

Leave A Comment