Journal d’une peste : années collège, dessin rigolo et message positif.

Journal d’une peste est un roman visuel écrit par Virginy L. Sam et illustré par Marie-Anne Abesdris. Il est parut en 2015 et comporte plusieurs autre tomes.

Résumé

Fannette est une jeune collégienne créative et bien déterminée à ne pas se laisser faire par les adultes ou par la vie ; elle a plein de soucis :

  • à sa sœur on cède tout (on lui offre de la pâte à modeler à 29 euros !! alors qu’elle veut juste un carnet à 12 !)
  • sa photo de classe est trop ratée (le seul réconfort c’est qu’elle est pas la seule à être immonde dessus)
  • et vraiment certains des élèves de sa classe sont trop nuls (sérieusement, c’est quoi cette coiffure Kevin ?!)

Elle nous raconte tout ça dans son journal intime, avec des dessins tout plein.

IMG_2015Années collège

On l’avait oublié, mais c’est vrai qu’au collège, on avait cette pression de la photo de classe. Ou encore qu’on trouvait trop crispante unetelle qui avait toujours 18 et pleurait quand elle avait un 16. Ou bien encore que nos petite sœur/petit frère avait cette fâcheuse tendance à piquer nos affaires, nos parents rétorquant alors qu’il fallait partager. On retrouve vraiment ces problématiques dans ce petit livre, et c’est frais et rigolo (parfois très très marrant). Bon, il y a quand même un petit enjolivement bien adulte, mais c’est sur qu’avec des fautes et avec des expression plus réalistes, ce serait vraiment insupportable à lire.

IMG_2011Dessin rigolo

Si je me suis fait offrir ce livre, c’est grâce aux petits dessin qui sont partout dedans. En fait, ce roman est bien plus dessiné qu’écrit, puisque même le texte est écrit à la main. Il y a des gros titres, des petites illustrations en noir et blanc, des flèches, des côtés BD, bref c’est vraiment super à lire, et si l’histoire n’est pas vraiment très très profonde, les petits dessins communicatifs.

IMG_2018Message positif

Je n’ai pas été attirée a priori par le titre Journal d’une peste, et je trouve après la lecture qu’il ne fait pas réellement honneur au contenu du livre. Le message qui découle de la lecture est vraiment positif, du style « sois qui tu es », faisant écho à la psychologie positive et tout. Dans un monde où des enfants se suicident parce que harcelés sur facebook et autre, il semble important que ces messages là soient aussi présent dans la littérature. En plus, le format original du bouquin (dessiné) à dû donner envie à des milliers d’enfants d’avoir un journal, de dessiner, de raconter ces petites choses qui nous arrivent ; ce qui est bon de tous les points de vue (aussi pour les adultes au passage) !

IMG_2016Conclusion

Soyez rassuré, vous pouvez offrir ce bouquin à votre nièce/neveu (et le lire après en cachette, ça prend pas longtemps).

 

 

1 Comment

  1. Juillet, le mois où j’ai commencé à apprendre à jouer du Ukulélé (et où j’ai découvert Jane Austen) – Lola partage des choses

    […] Journal d’une peste de Virginy L.Sam et MArie-Anne Abesdris est un livre dessiné très rigolo et agréable à lire ! […]

Leave A Comment