Tips et astuces : aimer les parties de son corps quand on ne les aime pas ❤️

(déjà pas du tout long le titre)

Bonjour.soir à tous.tes, bonjour à toi 🌎

Aujourd’hui, j’avais très envie de partager un tip perso super bienveillant envers soi que je pratique pas toujours assez (oui, mes articles sont autant un reminder (rappel(i’m bilingue)) pour moi que pour toi qui lirais ceci). Il concerne le corps, et ses parties que parfois on se surprend à ne pas aimer, voir à critiquer très fortement en pensées, et de ce que je fais pour contrer ça !

Note : l’article concerne essentiellement les raison esthétiques pour lesquelles on n’aime pas certaines parties de notre corps.

Je t’aime moi non plus

J’aime mon corps de manière inégale, mais je suis très fière de pouvoir me dire (et te dire du coup) que je suis dans une mouvance d’amour de lui et d’acceptation de ce à quoi il ressemble d’une manière générale. Cela dit, je me surprends encore à avoir de dures pensées contre certaines de ses parties (seins, ventre, peau, doigts…). Ça arrive parfois sans prévenir d’une manière isolée, parfois pendant une période (spm bonjour), parfois après un évènement. Bref ça arrive n’importe quand !

J’ai trouvé une parade d’amour, qui m’aide beaucoup et à accueillir mon auto-critique, et à rassurer les parties de mon corps que j’ai pointé du doigt avec dégout, colère, agacement, désespoir…(insère ici l’émotion de ton choix).

Il s'agit juste de donner plein d'amour à cette partie. Ouah, ça sonne plus gnangnan à l'écrit que dans ma tête. Allez, je te donne des exemples.

Les tips en question

Voici une liste de petites astuces à mettre en place quand tu sens la critique monter en toi (si tu peux), ou le soir avant de te coucher comme un petit rituel, un peu quand tu veux en fait.

Se masser avec amour la partie que tu juges

Par exemple, je suis vraiment une peau de vache avec ma poitrine que j’ai tendance à vraiment détester par moment. Quand je sens que je suis dans ce mood, je m’offre des massages de la poitrine tous les soirs pendant une semaine genre.

On peut élargir au fait de prendre soin d’une manière générale une partie de la partie de notre corps qu’on abhorre, mais attention à ne pas avoir d’envie de la « modifier ». Le truc de ce tip c’est vraiment de donner de l’amour ici et maintenant à la partie sans la juger et sans chercher à la changer.

Effectuer une action avec la partie pour réaliser son potentiel

L’idée étant ici non pas de « corriger » la partie ou de chercher à l’améliorer (par le sport ou quoi), mais d’en prendre soin avec amour par une petite action qui te rappelle ce que cette partie t’apporte et te permet de réaliser au quotidien. Par exemple (liste non exhaustive) :

  • Tu n’aimes pas ton ventre ? Offre-lui un bon thé chaud, ou un repas qui te fait très plaisir.
  • Tu trouves que ton nez est vraiment trop ou pas assez quelque chose ? Respire l’odeur du pain frais, ou une huile essentielle que tu aimes.
  • Tes cuisses te déplaisent ? Va marcher en conscience, fais-les fonctionner et vois comme elles sont utiles et comme elles te font tenir debout !
  • La forme de tes doigts te parait bizarre ? Fais de la pâte à pain et malaxe là avec application.

Envoyer de l’amour à la partie

L’idée est de repenser à un moment où tu as ressenti de la joie, de l’amour, et bien t’imprégner de cette émotion et de l’envoyer direct dans tes fesses, tes cuisses, ton nez (and co). Ça peut d’abord être pendant une sorte de mini-méditation, puis quand tu auras pris l’habitude tu pourras le faire quelques secondes dès que tu sentiras les pensées critiquantes s’inviter.

Chaque tip est déclinable et adaptable à l’infini afin qu’il te corresponde à toi. N’hésite pas à raconter tes essais ou ce que tu mets déjà en place pour aimer les parties de ton corps même quand tu ne les aimes pas, je serais très curieuse de te lire. Je te bisouille fort (à distance hein) et te dis à très bientôt !

Photos by Jana Sabeth, 🐣 Luca Iaconelli 🦊, Shwa Hall on Unsplash.

Leave A Comment