Un palais d’épines et de roses tome 1 : romance, univers fantastique bien décrit et histoire prenante

Un Palais d’épine et de roses (tome 1) est un roman jeunesse/jeune adulte de type fantastique. Il a été écrit par Sarah J. Maas et est sorti en 2017.

Résumé

La jeune et déterminée Feyre s’enfonce très loin dans la forêt, trop près du mur séparant le monde des humains de celui des cruels immortels ; elle tente d’y trouver de quoi nourrir sa famille. Alors qu’elle commence à perdre espoir, elle repère une biche à peine amaigrie par la saison qui lui permettrait de nourrir son père et ses sœurs pendant pas moins d’une semaine ! 

Manque de chance, la biche se trouve aussi être la proie d’un loup immense qui risque de la repérer à tout instant. La jeune femme n’a d’autre choix que de le tuer d’une flèche bien placée. 

Elle scelle ainsi son destin, car elle a mis à mort un immortel, ce qui est formellement interdit. Elle se voit alors obligée d’aller vivre dans le monde des faes pour payer sa dette. Elle est loin de se douter qu’elle sera traiter comme une princesse par Tamlin, le terrifiant maitre du château.

Ce que j’en ai pensé en gros

Franchement j’ai adoré le roman ! Je l’ai pris au hasard sur ma liseuse en ayant en tête de me remettre à lire plus de romans (pour lutter contre l’anxiété et kiffer les transports en communs) et que dire : ça a super bien marché ! J’ai été transportée par l’histoire et j’ai VRAIMENT adoré ! Il faut dire que les thèmes abordés me parlent beaucoup :

  • Amour / âme sœurs
  • Traumatismes / guérison
  • Liberté
  • Expression de soi
  • Familles dysfonctionnelles
  • Monde fantastique et magique

À la manière d’un Shojo

Le roman repose sur une relation un peu impossible et contradictoire qui est vraiment prenante, à la manière d’un shojo (il faut aimer bien-sur). J’ai trouvé les relations très bien écrites et bien menées ; jusqu’au bout on se demande ce qu’il va se passer, et il est très facile d’entrer en empathie avec Feyre dont nous partageons les pensées. Certains passages m’ont paru un peu forcés (comme dans un shojo en fait), mais ne m’ont pas empêché d’apprécier la relation.

Une histoire super cool quand même

Même si le roman est clairement très centré sur les relations entre les personnages (notamment les principaux), l’histoire est vraiment cohérente et bien ficelée. J’ai été transportée dans un nouveau monde, et j’y ai découverts ses us et coutumes ainsi que ses dangers et problématiques en même temps que Feyre.

Un univers imaginatif et joliment présenté

Prythian est un monde bien organisé et illustré, qui donne immédiatement envie d’en savoir plus. Il est organisé en cours très imagées comme celle du Printemps, de l’Automne, ou encore de la Nuit ; l’architecture des différentes cours, ainsi que les pouvoirs des habitants ou leur style vestimentaires dépendent donc du thème précédemment cité. En plus, l’autrice décrit d’une manière ouvragée et précise les tenues, les meubles, et l’architecture des bâtiments.

Féminisme ?

Une dernière chose que j’ai apprécié, c’est le côté féministe du roman. On sent les valeurs de l’autrice, et c’est vraiment rafraichissant (et normal en fait). L’héroïne est très au fait de ses besoins et envies, et surtout de ses capacités (en tout cas, c’est en chemin, c’est un roman initiatique of course). Elle a une vie sexuelle avant de rencontrer l’Amour et dispose de son corps comme elle l’entend (et ça fait du bien purain !). Il y a une vraie volonté de rendre les relations sexuelles et entre les personnages féminins ou masculins plus équilibrées et égalitaires ; et quand ce n’est pas le cas, c’est montré du doigt.

Petit bémol concernant les personnages : iels sont toustes trop beaux pour être vrai.es ! Ça m’a dérangé à plusieurs reprises, car ce n’était pas obligé, et ça aurait permis à tous.tes les lecteur.ices de s’identifier aux personnages.

C’est pour toi si

  • Si tu as envie de retrouver une saga fantastique avec de la romance, un brin féministe et vraiment prenante (il y a 3 tomes + un dernier en mode 0.5 et une suite qui se centre sur un autre personnage).
  • Si tu aimes les retournements de situations et les relations amoureuses impossibles mais en fait si mais en fait non à la manière d’un shojo.
  • Si tu as envie de t’évader dans un monde magique bien raconté aux problématiques politiques et sociales intéressantes.

Crédit photos : Brenda Timmermans, Johannes Plenio, Magda Ehlers, Lisa Fotios, cottonbro, Mary Babkova, Harvey Sapir

Leave A Comment